En savoir plus sur Yulizh Menant – cyclo-cross

#AMBASSADEURS TREK BICYLE STORE QUIMPER 2020

En savoir plus sur Yulizh Menant – cyclo-cross

Le parcours sportif de Yulizh Menant

« J’ai suivi mes amies et j’ai commencé le sport par la danse moderne, vers 6 ans. En fait, je n’aimais pas trop ça et au bout d’un an, je suis passé au vélo », raconte Yulizh, née en 2006. « J’avais déjà un petit vélo. J’en faisais dans le jardin et mes parents m’ont proposé d’en faire en club. J’ai dit oui », reprend-t-elle. En se mettant au vélo, la jeune fille adopte aussi une pratique sportive bien ancrée dans la famille puisque ses parents sont déjà des adeptes du VTT, du cyclo-cross et cyclisme sur route.
Avec l’école cycliste de l’Association cycliste de Trégunc, Yulizh aborde le cyclisme sur route et le cyclo-cross. « J’ai tout de suite accroché et je suis toujours aussi passionnée par le vélo. Aujourd’hui, je n’ai pas de préférence entre la route et le cyclo-cross. »


Les questions que l’on avait envie de poser à Yulizh Menant


Qu’est-ce que le sport t’a appris jusqu’ici ?
J’ai appris à avoir du mental. Le vélo est un sport exigeant et il faut se construire un mental fort pour le pratiquer.

Quel sportif serait ton modèle ?
Mes sportifs préférés sont Pauline Ferrand-Prevot et Mathieu Van Der Poel. Ils sont très polyvalents et ils arrivent à être très performants sur route, en VTT ou en cylco-cross. Ils ont aussi une façon d’être que j’apprécie. Ils sont disponibles et accessibles.


Quel est le plus grand exploit sportif pour toi ?
Pour moi, c’est le Tour de France. Que des coureurs réalisent le Tour de France, c’est un exploit sportif qui dépasse tout. Ma chance c’est de voir les coureurs réaliser cet exploit tous les ans.

Quelle est ta relation avec le matériel vélo ?
J’aime bien regarder le matériel et le mien, j’en prends soin. L’entretien de mon vélo se fait avec mon père et j’apprends beaucoup avec lui. Je fais en sorte que mon vélo soit bien entretenu, parce que c’est important d’avoir un vélo en bon état en compétition.

C’est le moment de nous parler de tes vélos Trek !
J’ai un Booone, c’est un vélo de cyclo-cross que je trouve très léger. Il est aussi très maniable et confortable. Il m’a apporté un niveau de performance supérieur et m’a aidé à progresser. Cette saison, je suis monté sur plusieurs podiums et je pense que le vélo y a participé. J’ai aussi un Émonda SL 6, il est très léger aussi. Je le trouve également très maniable et confortable, sauf qu’il est un peu plus rigide, mais c’est un avantage pour le dynamisme, la réactivité et la nervosité sur route. 

Que représente la marque Trek pour toi ?
J’adore les vélos Trek pour ce qu’ils apportent sportivement, mais je les trouve aussi très esthétiques. Les couleurs proposées sont très jolies. Si je compare les vélos Trek à d’autres, je trouve leurs qualités bien supérieures. J’aime aussi beaucoup les vêtements de Trek qui sont très esthétiques, confortables et techniques.